Rechercher

Interview Oh My Robe | Boutique robe de mariée

Cette année, j'ai eu le privilège d'intervenir en tant que formatrice au métier de Wedding Planner au sein de l'école de formation de l'ISEFAC de Lyon.

Les étudiantes avaient pour projet d'aller à la rencontre des différents acteurs du mariage et j'ai le plaisir de vous faire découvrir l'interview qu'elles ont mené avec Delphine Navarre, créatrice de Oh My Robe !



Avant d'ouvrir la boutique, quel a été votre parcours ?


Avant d'ouvrir la boutique, je travaillais dans une entreprise classique, je n'étais pas du tout destinée à cette activité. Ce n’est qu’à l'occasion de mon mariage, quand j'ai commencé à chercher ma robe, que je me suis renseignée au sujet des robes de mariée d'occasion. En effet j'étais un peu surprise des prix du marché, que je ne connaissais pas du tout, et c’est là que j’ai découvert que le concept de dépôt-vente de robes de mariée existait. L'idée m'a tellement plu que je me suis lancée, j'ai donc quitté mon travail et créé Oh my robe.


Est-ce que vous pouvez nous résumer le concept de votre boutique ?


Le concept de base c'est de proposer des robes de mariée d'occasion ou de déstockage de boutique, donc moins cher que ce qu'on peut trouver dans les boutiques classiques.

L'idée pour la future mariée c'est de pouvoir monter en gamme sans augmenter son budget ou de réduire un peu le budget grâce aux prix plus attractifs.


Vous étiez déjà auto-entrepreneur dans votre ancien travail ?


Pas du tout, j'étais salariée alors quand je me suis lancée j’ai eu le statut d’autoentrepreneur parce que ça facilite le lancement entrepreneurial et assez rapidement je suis passée en statut d’EURL.


Quel est le point fort de votre boutique selon vous ?


Le point fort c'est de proposer quelque chose d'un petit peu différent de ce que propose les autres boutiques. C’est pourquoi le premier atout est le concept de dépôt-vente parce que nous sommes les seuls dans la région à le proposer. Le second atout serait notre service client, nous accordons une réelle importance à l'accueil et au service.


Combien de modèles de robes avez-vous approximativement dans votre boutique ?


Nous devons avoir à peu près 100 robes dans la boutique.



Pouvez-vous nous donner une idée de fourchette de prix ?


C’est très variable car l'idée est de pouvoir proposer de tous les budgets pour que toutes les mariées puissent trouver leur bonheur. Disons que la fourchette moyenne, celle où les mariées vont avoir le plus de choix, est entre 600 € et 800 € mais il y a des robes moins chères et des robes plus chères. La moins chère doit être aux alentours de 450 €/500 € en robe longue et 1900 € pour la plus cher car il s’agit d’une pièce de créatrice.


Pensez-vous agrandir vos offres en proposant des robes de cocktail ou de demoiselle d'honneur ?


Nous ne pensons pas proposer des robes de cocktail, la raison principale est que nous ne disposons pas d’assez de place. Concernant les robes de demoiselles d'honneur, effectivement je me suis posée la question, ce n’est pas forcément quelque chose que je cherche à développer aujourd'hui mais je pense que ce serait une bonne idée.


Sur votre site internet on peut voir une robe signée de la marque Oh my robe. Existe-t-elle depuis la création de votre boutique et pourquoi une collection Oh my robe ?


La collection Oh my robe a été lancée il y a 2 ou 3 ans, l'idée était de répondre à une demande de mes clientes qui cherchaient des robes d’un certain style, qui s’apparentait plutôt à des robes de créatrice (donc avec un budget plus élevé). Mes clientes n’avaient pas forcément un gros budget pour leurs robes, c’est donc là qu’est née l'idée de créer une petite collection qui pourrait répondre à cette demande. Je me suis associée avec une créatrice de robe de mariée lyonnaise et on a on a lancé une petite collection. Je n’ai pas souhaité la renouveler, même si elle a plutôt bien marché, mais cela me prenait trop de temps par rapport à la gestion de ma boutique. Ça reste cependant une super expérience.


Avez-vous des partenaires ?


Oui, premièrement j’ai ma couturière qui est une personne indépendante avec qui je travaille et également une styliste qui est une créatrice de robes de mariée. Je n’ai pas vraiment d’autre partenaires. Pour les Wedding Planner par exemple, je fais souvent appel à Julie Eymard de l'agence Scène de Mariage et Cécile Cayon, photographe. Même s’il n'y a pas de partenariat proprement dit, c’est une question de réseau et de connaissance. Et c’est avec grand plaisir que je reçois les professionnels qui veulent accompagner leurs clientes chez Oh my robe.


Comment voyez-vous les collaborations avec les Wedding Planner ?


Pour l'instant, comme je vous le disais, il n'y a pas de collaboration de formalisée. Mais par exemple quand une Wedding planner vient régulièrement et qu’une mariée qu’elle accompagne trouve son bonheur, je luis fais un geste commercial mais il n’y a pas vraiment de partenariat.


Est-ce que vous vendez autant de robes de seconde main que de robes neuves ?


Aujourd'hui je pense que nous vendons plus de robes neuves. Et au-delà de l'activité de dépôt-vente de robes de mariée (où l’on retrouve du neuf et de l'occasion) on travaille maintenant avec 2 marques : l’une qui s’appelle Bianco Evento qui est une marque allemande et Alma Novia qui est une marque espagnole. C'est deux marques qui marchent très très bien, donc on a aussi développé ce côté plus classique de boutique de robes de mariée.



Combien de temps gardez-vous les robes de seconde main après leur dépôt si elles ne sont pas vendues ?


Le contrat de dépôt dure 1 an, au bout d'un an si elle n’est pas vendue on fait le point. Si je vois que la robe a été quand même régulièrement essayée et qu'il y a des chances de pouvoir la vendre, je propose à la déposante de continuer le contrat, sauf si elle souhaite la récupérer. Si je vois que malheureusement il n’y a pas eu de « touche », que ça n’a pas pris, à ce moment là je propose à la déposante de venir la récupérer.


Quelle est la réaction des futurs mariés face à ce concept, est-ce que pour vous c'est un concept d'avenir ?


Personnellement, j'en suis convaincue oui ! Je pense qu'il y a des futurs mariés pour qui ça freine, on ne les voit pas trop parce que les personnes qui viennent sont plutôt convaincues par le concept. Elles viennent pour trouver de la seconde main. Pour les quelques mariées que ça freine, nous leur montrons uniquement les robes neuves, mais c’est vraiment très rare, celles qui viennent ici adhèrent au concept.


Quelle est la tranche d'âge la plus fréquente parmi votre clientèle ?


Sans hésitation, je dirais que la tranche d’âge la plus régulière chez les mariées est la trentaine.



Aux essayages quels sont les accompagnants en général ?


Pour 95% du temps, les accompagnantes sont la maman et les copines.


Ça arrive qu’il y ait des Wedding Planner ou le mari ?


Oui, alors les Wedding Planner ça n’arrive pas souvent, j'en ai quelques-unes forcément. Pour le marié c’est très rare, quand cela arrive cependant, ils ne sont que tous les deux, il n’y a ni la maman ni les amis.


Est-ce qu’un style de robe a plus de succès que les autres ?


Complètement, en ce moment on est dans la tendance bohème chic. C’est à dire fluide avec un petit peu de dentelle sur le haut, quelque chose d’assez léger.


Pour finir, comment voyez-vous Oh my robe dans 5-10 ans ?


Dans 5 ou 10 ans on sera toujours deux, je n'ai pas forcément envie que l’on se développe plus parce que j’ai envie de rester à taille humaine. On aura développé pas mal d'accessoires autour du mariage, des petites vestes des choses comme ça. Et j’aimerais bien développer un site de vente en ligne d’accessoires aussi. Pour résumer : toujours une boutique physique et un e-commerce.


Un grand merci à Delphine Navarre de Oh My Robe !

Delphine NAVARRE, Oh My Robe :

Site internet : https://www.ohmyrobe.com/

Instagram : https://www.instagram.com/ohmyrobe/

Facebook : https://www.facebook.com/ohmyrobe

Cet interview a été réalisé par Maëlys & Mégane, dans le cadre d’un projet d’étude de l’école ISEFAC Lyon. https://www.isefac-bachelor.fr |@isefac.lyon | Isefac Bachelor




Wedding planner & Designer | Officiant de cérémonie

Rhône-Alpes | PACA | France | Etranger

l’agence Scène de Mariage est spécialisée dans l'organisation complète des mariages

et propose un accompagnement sur-mesure.

DERNIÈREMENT SUR

Instagram

@scenedemariage

scène de mariage est Recommandé & soutenu par